agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

Masters d’Histoire moderne et contemporaine                 Université de Lyon Portails : www - étudiants - personnels Masters d’Histoire moderne et contemporaine Université de Lyon

Vous êtes ici : Accueil > Présentation > Organisation de la formation

Organisation de la formation

 

Le master mention histoire est co-accrédité par les établissements de l’ENS, Lyon 2, Lyon 3 et Saint-Etienne et les trois parcours sont assurés par des équipes pédagogiques communes aux établissements.

Il est adossé à trois unités de recherche (2 UMR et une EA) qui couvrent un large champ de recherche tant sur le plan thématique que géographique :

Le tronc commun du premier semestre du M1 est composé de trois cours généraux ouverts à l’ensemble des parcours (Humanités numériques, Historiographie, Epistémologie)  complétés par deux cours thématiques au choix, donnant aux étudiants un socle de connaissance et de méthodologie commune.
Les autres enseignements permettent aux étudiants d’acquérir les méthodes spécifiques à la recherche en histoire moderne (paléographie, langues anciennes) et en histoire contemporaine (sources écrites, sources audio-visuelles, sources orales) et d’enrichir leur connaissance en histoire ou en sciences sociales. Un cours d’historiographie en anglais permettra de renforcer l’internationalisation de la formation L’atelier méthodologique du 1er semestre est mutualisé par établissement.
Un enseignement d'ouverture permet de s'inscrire dans un séminaire de recherche rattaché à un laboratoire (voir l'onglet « Séminaires de recherche des laboratoires ») ou dans un cours d'un autre master, comme le master de Sciences sociales (ENS de Lyon – Université Lumière Lyon 2 – Centre Léon Bérard) :Chaque semestre comporte un enseignement de langue ainsi qu’un atelier collaboratif dans lequel les étudiants seront appelés à s’impliquer activement.

La distinction entre les trois parcours se déroule à partir du 2e semestre, avec des cours et des ateliers spécifiques.
Pour chacun des parcours, les étudiants bénéficient des cours de spécialisation, chronologique et thématiques. (S2 et S3) et d’un cours d’approfondissement méthodologique (S3).
En S3, ils doivent suivre un cours libre, qui est soit un cours dans un autre master, soit un séminaire de recherche (voir l'onglet « Séminaires de recherche des laboratoires »). L’encadrement pédagogique est renforcé par des ateliers (1 par semestre et par parcours) qui s’organiseront en plusieurs séquences : aide à l’écriture (rédaction du mémoire), maîtrise des outils numériques et cartographiques, aide à l’insertion dans des structures professionnelles ou associatives (recherche de terrains, suivi des stages).

Afin de favoriser l’insertion professionnelle, les étudiants ont la possibilité d’effectuer, au semestre 2, un stage de quelques semaines dans une structure d’enseignement et recherche, des institutions des conservations et des valorisations des sources historiques ou dans les  secteurs de la médiation culturelle et du journalisme. Les étudiants qui le souhaitent peuvent opter, en M2,  pour un stage long d’au moins 4 mois, accompagné d’un rapport de stage. Les stages leur permettront de se familiariser avec l’activité des centres de recherche ou de conservation des sources, mais aussi avec des structures associatives ou institutionnelles engagées sur le terrain de la valorisation du patrimoine historique et de la mémoire, et plus largement des usages sociaux/publics du passé. L’encadrement des étudiants dans les stages sera assuré sous la forme d’un tutorat (S2 et S4).

Les étudiants qui font le choix d’une formation par la recherche doivent rédiger une mémoire d’environ 150 pages sur un sujet inédit, reposant sur la recherche et l’analyse de sources originales.

mise à jour le 18 septembre 2017


Université Lumière Lyon 2